Jeux Olympiques modernes

En 1832, les Jeux olympiques du Rondeau, à Grenoble, sont les premiers jeux modernes, 64 ans avant ceux d’Athènes.

Le grenoblois Henri Didon a imaginé la devise des jeux olympiques modernes «CITIUS, ALTIUS, FORTIUS» («plus loin, plus haut, plus fort»).

Voir d'autres raisons dans la catégorie Premières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *